DIRECTAID/AMA

DIRECT-AID/AMA, Organisation non gouvernementale d’action Humanitaire et de développement socio-économique fondée au  Koweït en 1981. Implantée dans 30 pays africains dont la Centrafrique depuis le 02 Mars 1992.

Présentation

Le Dr Summait a établi l’AMA au Koweït en 1982, sa vision était pour tout le continent africain. Aujourd’hui, l’Agence des musulmans d’Afrique, appelée Direct Aid International, opère dans 30 pays d’Afrique dont la RCA. Elle a joué un rôle clé dans les années 80 en comblant le fossé en Afrique du Sud entre la population autochtone et la communauté des donateurs.

Le Complexe Socio-éducatif HAYA SULTAN situé au PK 16 route Boali

L’AMA  exerce ses activités dans le respect des choix démocratiques et l’unité territoriale des pays hôtes. Elle encourage  aussi tout partenariat au développement global avec toute bonne volonté et elle s’intéresse  surtout à des projets et programmes qui ont un impact certain sur les bénéficiaires.

L’objectif  recherché par DIRECT-AID en Afrique est d’apporter un appui consistant aux communautés vulnérables dans les domaines tels que : l’enseignement, la santé, l’hydraulique, l’assistance sociale, l’assistance alimentaire, la promotion féminine, la réinsertion socioprofessionnelle, la réalisation des édifices sociaux, la réalisation de fermes agro pastorales, octroie des bourses d’études et des formations surtout dans le domaine scientifique, et le financement de micros projets.

Les Orphelins Internés du Complexe Socioéducatif HAYA SULTAN déjà détruit pendant la crise

En Centrafrique DIRECT-AID se résume a assisté les communautés notamment dans le domaine de :

  • l’eau à travers la réalisation de plusieurs forages et puit à Bangui et dans la Préfecture de l’Ombella M’poko, Ouaka, la Kemo, la sous-Préfecture de Batangafo et la Préfecture de l’Ouham.
  • l’éducation, en vue de redynamiser le système éducatif en République Centrafricaine, des écoles fondamentales primaire et secondaire ont été construite (Complexe HAYA SULTAN de village Gbaloko situé à 16 km de Bangui sur la route de Boali, Le lycée scientifique de BEN ZAMBE , Le lycée scientifique de BOY RABE , Le Complexe scolaire de M’Baiki, Le Centre Informatique…),
  • la communication à travers la « Radio voix de la paix »
  • la santé (Un centre de santé construit au Complexe HAYA SULTAN de village Gbaloko, Un centre de santé de M’baiki, Un hôpital d’une capacité d’accueil de 70 lits à BEN ZAMBE etc…