Le 19 août de chaque année est célébrée la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire (JMAH). En cette année 2017, cette journée est commémorée autour du thème #NotATarget , c’est dire que les civils ne sont pas une cible.

A l’occasion de la JMAH 2017, une série d’activités a été organisée par la communauté humanitaire en République centrafricaine, dans la semaine du 14 au 19 Août dernier, entre autres : un match de basketball au stade Omnisport ;  une émission radiophonique de format table ronde sur la protection des civils ; la sponsorisation de l’émission jeu-public « Mandako » ; un voyage de presse à l’intérieur du pays ; une conférence-débat académique à l’université de Bangui sur les concepts « principes humanitaires » et « protection des civils » ; et la journée du 19 août, elle-même, marquée par des expositions au Palais des Sports.

Le match de Basketball, la présentation des pièces théâtrales et la visite guidée des stands avaient ponctué la cérémonie du 19 août au stade Omnisport. Sous le patronage de madame Virginie Mbaikoua, ministre des affaires sociales et de la réconciliation nationale, cette journée d’expositions a permis de sensibiliser les populations venues de différents horizons,  sur les activités des ONG, ainsi que leurs principes d’intervention.

Cette occasion a également permis à l’équipe de Communication du CCO de partager aux visiteurs des stands, en quantité, ses produits de communication suivants :

  • 50 Synergies Humanitaires, bulletin d’information mensuel du CCO, de chaque numéro (1 à 11) ;
  • 488 Bandes Dessinées ‘’l’Humanitaire’’ (BD en blanc noir), qui explique les principes d’action des ONG humanitaires ;
  • 100 Bandes Dessinées ‘’l’Humanitaire’’ (BD en couleur) ;
  • 200 Livrets ‘’Qu’est-ce qu’une ONG’’ (en couleur), petit livret qui explique ce que sont et font les ONG, leurs caractéristiques et précise leurs sources de financement.
  • 200 dépliants du CCO, prospectus du Comité de Coordination des ONGI en Centrafrique.

Notons que cette journée intervient dans un contexte de multiplication d’attaques contre les populations civiles, sans ignorer les acteurs humanitaires. Elle a donc été une occasion de rappeler les valeurs et principes d’action qui guident les ONG et de lancer un appel vibrant à la protection des civils.  En outre, cette journée a permis de souligner l’importance de la contribution de tous dans la création des conditions de paix, favorables au relèvement et au développement de la RCA.