NOTE DE PRESSE

CONFERENCE DE PRESSE DE LANCEMENT DES ACTIVITES DE CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE L’AIDE HUMANITAIRE

Bangui, 16 Août 2016,10h00-11h00

 A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire (JMAH) qui sera célébrée le 19 août prochain, les Organisations Non Gouvernementales Internationales (ONGI) membres du Comité de Coordination des ONGI en République Centrafricaine (CCO) ont conviés les rédactions des organes de presse nationaux ainsi que les correspondants des médias internationaux à une conférence de presse entre 10h et 11h au siège de l’ONG Mercy Corps.

 

Cette conférence de lancement des activités de célébration de la JMAH a été donnée par M. Emmanuel Moy, Président du CCO et Chef de mission de Solidarités international et Mme Manon Cabaup, Chargée de plaidoyer et du projet principes humanitaires et redevabilité au CCO. Ce fût l’occasion de dévoiler les différentes activités prévues pour la célébration de cette JMAH et de procéder au lancement officiel de la bande dessinée du CCO « L’humanitaire », illustrée par Didier Kassai. Le résumé des propos des intervenants de cette conférence de presse est donné ci-bas.

 

 

Présentation du contexte de célébration de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, M. Emmanuel Moy, Président du CCO.

 

  • L’origine et l’objectif de la Journée Mondiale de l’aide humanitaire

Le 19 août prochain marquera la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire (JMAH). La JMAH est l’occasion de rendre hommage à ceux et celles qui font face au danger et à l’adversité pour aider les autres. Cette date a été choisie par l’Assemblée générale des Nations Unies en référence à l’attentat commis le 19 août 2003, au Siège des Nations Unies à Bagdad, en Iraq. Cet attentat avait causé la mort de 22 personnes.

Chaque jour, les travailleurs humanitaires aident des millions de personnes dans le monde. Statistiques en RCA : En RCA il y a environ 117 organisations humanitaires (nationales et internationales) qui travaillent sur toute l’étendue du territoire national. Près de 7.500 centrafricains humanitaires au sein des ONG, restent engagés à délivrer, parfois au péril de leurs vies, une grande part de l’aide d’urgence et/ou sociale en termes d’éducation, de santé, d’accès à l’eau, de protection, etc.

 

  • Le thème de la Journée Mondiale de l’aide humanitaire

Le thème de l’évènement au niveau mondial est « une humanité ». Pour la célébration de cette journée en RCA, on a voulu placer le bénéficiaire au centre de cet évènement d’où le thème des activités en Centrafrique : « Une Humanité : agissons ensemble pour sauver des vies ». C’est dans le cadre ce thème que les activités de célébration de la JMAH cette année visent à rassembler la population autour des organisations humanitaires,  de les sensibiliser sur le travail et les valeurs humanitaires : l’humanité, l’impartialité, la neutralité et l’indépendance.

 

  • Les activités prévues par le CCO à l’occasion de la Journée Mondiale de l’aide humanitaire
    • Présentation du CCO

Le comité de coordination des organisations non-gouvernementales internationales (CCO) est un espace visant à assurer la coordination entre les ONG, le gouvernement de la Républicaine Centrafricaine (RCA), les Nations Unies, les bailleurs et les partenaires externes concernant l’échange d’information, le partage d’expertise et la mise en place de lignes directrices pour une utilisation plus coordonnée, efficiente et efficace des ressources d’aide en RCA. Le CCO est une coordination indépendante d’organisations non gouvernementales internationales (ONGI) qui sert et facilite le travail de ses membres pour répondre aux besoins humanitaires en RCA. Il existe depuis avril 2014 et a un statut d’association nationale reconnue par les autorités en RCA. A ce jour, il compte 47 ONGI membres.

 

    • Le programme des activités

Le CCO a prévu les activités suivantes pour les célébrations de la JMAH :

  • Match de football mixte au terrain Bonga Bonga, le 17 Août, de 15h à 17h;
  • Conférence-débat à l’Université de Bangui, le 18 Août, de 15h à 17h  sur le thème : Comment faire face aux enjeux sécuritaires et humanitaires en Centrafrique?
  • Expositions, animations et jeu-public au stade omnisport, le 19 Août, de 09h à 16h.

 

  • La JMAH dans le contexte Centrafricain

La célébration de la JMAH est l’occasion de mieux faire connaître les activités menées au profit des centrafricains par les travailleurs humanitaires des ONG nationales et internationales. Les activités, les personnes qui font face à l’adversité pour aider et les personnes qui, chaque jour, bénéficient de cet appui sont au cœur de cet évènement.

La JMAH intervient dans un contexte marqué par l’urgence de gestion des déplacés. A la fin du mois de juin, le nombre des déplacés internes a connu une baisse de 6% soit près de 24.000. D’environ  416.000 personnes déplacées au mois de mai, on en a compté près de 392.000 au mois de juin. Les organisations humanitaires continuent d’apporter l’assistance à ces personnes affectées par la crise. Cette assistance consiste essentiellement à permettre l’accès au soin de santé, à l’eau, l’assainissement et l’hygiène, la distribution des vivres et l’accès à l’éducation.

La crise en RCA a causé un mouvement de plusieurs centrafricains à l’extérieur du pays. On compte actuellement plus de 467,000 réfugiés qui vivent majoritairement dans les pays voisins à savoir le Cameroun, Chad, la République du Congo et la République Démocratique du Congo. La persistance de l’insécurité en RCA constitue une raison qui empêche le retour des réfugiés.

Cette JMAH est aussi l’occasion de se souvenir des travailleurs humanitaires qui ont perdu la vie en apportant de l’aide. Depuis janvier 2014, plus de 2.700 incidents de sécurité ont été enregistré y compris 400 actes de violences contre les travailleurs humanitaires en RCA. Ceci empêche les populations affectées d’avoir accès à l’aide.  Les parties en conflit doivent accorder libre circulation au personnel humanitaire.

Présentation de la bande dessinée « l’Humanitaire », Mme Manon Cabaup, Chargée de plaidoyer et du projet principes humanitaires et redevabilité au CCO.

Réduction de l’espace humanitaire, mauvaise perception auprès des populations et problèmes d’acceptation des acteurs humanitaires… C’est pour faire face à ces défis que le CCO a initié, en milieu d’année dernière, l’élaboration d’une bande dessinée à destination du grand public, appelée «L’Humanitaire». «L’Humanitaire» est le fruit de la collaboration entre l’équipe du CCO, qui a réalisé le script et le dessinateur Didier Kassaï. Elle vise à favoriser une bonne compréhension des activités des ONG internationales de façon  ludique. Cette bande dessinée raconte le parcours de Poutcha, chauffeur nouvellement recruté dans une ONG internationale, dans sa découverte du milieu et sa compréhension progressive des principes qui guident l’action humanitaire. Initialement prévue pour fin 2015, la parution de  L’humanitaire a malheureusement été retardée en raison de la crise de septembre 2015. La Bande dessinée « L’Humanitaire » est officiellement lancée ce jour et sera gratuitement distribuée lors de la journée mondiale de l’aide humanitaire puis auprès des populations en général par les différentes ONG membres du CCO.