Le CCO y a plaidé pour l’articulation entre humanitaire et développement et pour un rôle accru de la société civile dans le relèvement et le développement de la RCA.

Dans son rôle de point focal des ONG internationales en RCA, le CCO a pris part, à Bruxelles, à la réunion de la société civile, les 15 et 16 novembre 2016, en marge de la conférence des donateurs du 17 novembre 2016. Cette réunion a porté sur le thème de « la contribution de la société civile et des acteurs non-étatiques au relèvement et à la consolidation de la  paix en  RCA ».

Le CCO a saisi cette occasion pour rappeler la nécessaire  coexistence des financements humanitaires, de relèvement et de développement pour répondre à la grande diversité des besoins des populations centrafricaines et des situations dans le pays.

Ce plaidoyer semble avoir été entendu. Le Président de la République F.A. Touadéra, dans son discours à la conférence, a en effet indiqué : la «RCA n’est pas encore un pays post-conflit […] Humanitaire et développement doivent cohabiter».

La conférence de Bruxelles a permis de générer 2,06 milliards d’euros de promesses de dons. Demeure maintenant la question du déblocage de ces fonds.